Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Démocratie et Progrès pour Sallanches
  • : Association pluraliste de gauche à Sallanches 74700. Soutien aux élus de la liste "Sallanches Autrement"
  • Contact

Recherche

Nos thèmes favoris





amegt2.png

          






                                                                                                                                                                                                                                                     












 

                                                                                                                                                                                                                                      

Nos publications

Le journal de notre Association est publié régulièrement depuis plus de 13 ans, vous pourrez consulter les derniers numéros ci dessous par téléchargement:
  
                                 
                                 
                                 Autrement n°18 déc 2011
 Autrement n°17 janv 2010
 Autrement n°16 juin 2009
 Autrement n°15 jan 2009

 Autrement n°14 juin 2008
 Autrement n°13 jan 2007
                                            Autrement n°12 déc 2005
                                  Autrement n°11 oct 2004
                                 Autrement n°10 mai 2003
                                 Autrement n°9 juin 2002





La rubrique Tribune Libre du bulletin municipal donne régulièrement la parole à nos élus, consultez leurs articles avec les liens ci dessous:

        Tribune libre 87

        Tribune libre 86 

        Tribune libre 84 

        Tribune libre 83
        Tribune libre 82                     

        Tribune libre 81                                              

       Tribune libre 80                                          

       Tribune libre 79

        Tribune libre 78          

       Tribune libre 77   

       Tribune libre 76
       Tribune libre 75
         Tribune libre 74
    
   Tribune libre 72
       Tribune libre 71
       Tribune libre 70
       Tribune libre 69
       Tribune libre 68
       Tribune libre 67
       Tribune libre 66
       Tribune libre 65
       Tribune libre 64
       Tribune libre 63
       Tribune libre 62
       Tribune libre 61
                                                                                 

Actualité cinéma

                 Le nouveau film de Gilles PERRET:

                            "La Sociale",

                 bientôt en sortie nationale

 

Bienvenue sur le blog de SALLANCHES AUTREMENT, l'association

 

L’association « Démocratie & Progrès pour Sallanches » créée en 1995 fait peau neuve !

 

Elle s'appelle donc dorénavant :

SALLANCHES AUTREMENT, l’ASSOCIATION

 

Elle réunit  comme auparavant, des personnes partageant des  valeurs humanistes, écologiques.

 

Elle est ouverte à tout habitant ayant une conscience citoyenne pointue (ou non) et portant un autre regard sur la vie municipale. Celle-ci est l’affaire de tous : le devoir citoyen ne s’arrête pas à la porte des bureaux de vote et l’élection ne donne pas un blanc-seing aux élus.

 

L’association se fait un devoir de soutenir les élus de la liste « Sallanches Autrement », depuis plusieurs mandats. Elle les a présentés et soutenus tout au long de la campagne ; elle alimente leurs réflexions et les aide à prendre position lors des votes aux conseils municipaux. Par la présence des adhérents au conseil municipal, elle montre que ses élus  ne sont pas isolés face à la majorité. En retour,  les  trois élus  rendent compte de leurs activités municipales, dans la limite de leur droit de réserve.

 

L'association se fait un devoir d’informer régulièrement les habitants par l’intermédiaire de son blog et de journaux ; elle les alerte  et tente ainsi de faire prendre à chacun ses responsabilités. Elle participe à toutes les instances ouvertes au public (Comité de ligne... )  

 

Adhérer à « Sallanches Autrement, l’association », c’est une autre façon de participer à la vie municipale. C'est être attentif aux décisions prises lors des conseils, c'est participer de façon active à la vie de notre ville et à  la communauté de communes.

 

C'est  simplement mettre tout en oeuvre pour que la démocratie continue de vivre.

 

 

Le bureau de l'association.  

  

 

Le C.A. 2016-2017 de SALLANCHES AUTREMENT, L'ASSOCIATION:

Marianne Asselineau-Borrel, Roland Berthet, Yves Borrel, Marie-Claude Didier, Françoise Gomis, Marie-Pierre Gourichon, Daniel Mollo, Bruno Philippin, Yves Pierrat, Jacques Ponsolle, Christian Stéphany, Maurice Chevanne.
                                                              _____________________________________________

LE BUREAU  DE L'ASSOCIATION:

Les membres du Conseil d'Administration de l'association, ont élu le nouveau bureau :

Bruno Philippin (président), Marianne Asselineau-Borrel, Françoise Gomis (secrétaires) et Jacques Ponsolle (trésorier)
 
                                       __________________________________________________


Les élus de SALLANCHES AUTREMENT au conseil municipal:


Suite aux élections municipales de 2014, Marie-Pierre Gourichon, Yves Borrel et Marie-Claude Didier ont été élus pour représenter la liste "Sallanches Autrement".

 

                                          12 Borrel copie3 Didier


Marie-Pierre Gourichon est membre des Commissions municipales suivantes:                    

"Culture", "Sport-Equipements sportifs et de loisirs" et "Tourisme-Evènementiel".

Délége du conseil municipal au Foyer du Mont-Blanc

Au titre de conseillere communautaire, membre des commissions "Habitat-cadre de vie", "Transport et déplacements" et "Aménagement du territoire"

Yves Borrel est membre des commissions municipales suivantes:

"Environnement", "Voirie et stationnements", "Bâtiments" et "Urbanisme"

 

Marie-Claude Didier est membre des commissions municipales suivantes:

"Education-Restauration scolaire", "Petite Enfance", "Enfance-Jeunesse" et "Affaires sociales".

membre du conseil d'administration du CCAS ( centre communal d'action sociale)

 

 

4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 20:22

Panneau-Sallanches-002-bis-1-.JPG

Voici la dernière en matière de communication!

En plein sur la place Charles Albert! 

Caché derrière: le Mont-Blanc!

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct de l'Association
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 20:01

 

 

Edito de notre journal "AUTREMENT" n°18  

 

  

En 2008, on devait « refonder le capitalisme »

Dans un discours, à Toulon, en septembre 2008, lors de la crise des subprimes, le président Sarkozy se proposait de refonder le capitalisme. Il clamait : « le laisser-faire, c’est fini. Le marché qui a toujours raison, c’est fini. Il va falloir se décider à contrôler les agences de notation qui ont été défaillantes ».

En 2011, on fait tout pour rentrer dans les clous du capitalisme

En effet trois ans plus tard, bien loin de réformer le capitalisme, notre président cherche plutôt à se conformer à ses règles, pour que la France garde sa note Triple A décernée par Fitch, Moody’s ou Standard & Poor’s (« qui c’est celui-là » ?). Son nouveau credo : la Règle d’Or, soit la réduction des déficits publics et de la dette publique (qu’il a fait passer de 65%du PIB à 83%,en 4 ans, soit dit en passant) ; sa méthode : la Révision Générale des Politiques Publiques qui a pour but de réduire les dépenses publiques en diminuant de moitié la fonction publique

Et ceci avec quelles conséquences :

- les trains accumulent les retards ; 

- les délais  d’accès  aux administrations s’allongent quand les usagers ne finissent pas par se décourager en arrivant sur les boites vocales

Quant à l’augmentation des recettes, on est parti pour des taxes qui pèseront sur Monsieur tout Le Monde, les gens les moins fortunés compris. Il fut un temps, envisagé de surtaxer les entrées de parcs de loisirs. A l’avenir, les cannettes de soda ? trop tard, c’est déjà fait.

Et pour Sallanches ?

Tout est en cascade : Les politiques nationales affectent les collectivités territoriales. C’est ainsi que la suppression de la taxe professionnelle (qui entrait pour près de la moitié des recettes de Sallanches) devait être compensée intégralement par des dotations d’Etat. Est-ce que ce fut le cas ? La réponse nous est donnée par le maire de Sallanches (qu’on ne peut pas accuser d’être un opposant acharné au gouvernement actuel) dans le Bulletin municipal de juillet 2011. Il avoue la « diminution des dotations de l’Etat ».  Alors les élus locaux attaquent brutalement ce qui leur paraît le moins capital :

    - les activités culturelles… et c’est la mort du FJEP !

    - les dépenses sociales…et c’est la réduction à la portion congrue de la crèche familiale ;

Le recours à l’emprunt pour compenser la réduction des dotations de l’Etat devient donc nécessaire.

 

Quels emprunts ? Les fameux emprunts toxiques bien sûr ! Sallanches n’y a  pas échappé (voir le Dauphiné libéré du 22 septembre 2011. Le journal évalue à 1.279.000 le surcoût d’intérêts à payer par la commune de Sallanches pour cette petite «imprudence ».

Avec la banqueroute de Dexia, les créances ont été transférées à la caisse des dépôts et consignations et à la Banque postale . Quelle incidence cela aura t il sur la commune?

A n'en pas douter, la rigueur va aussi s'appliquer à l'échelle du contribuable Sallanchard.

Tous les candidats à la présidentielle n’ont pas encore dévoilé leur plan « anti-crise»,  mais si la solution « dorée », c’est d’étendre la purge infligée à la Grèce, quant à moi, je privilégierai les candidats au programme en  plaqué or plutôt qu’en massif.

 

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct de l'Association
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 19:58

(extrait de notre journal "AUTREMENT" n°18)

A la suite de  l’Ecole Municipale de Musique et de Danse, « Lire aux éclats » fête du livre pour la jeunesse, les Nuits du lac, Art actuel, c’est au tour du FJEP Centre culturel de fermer ses portes. Cette association, créée en 1964 à l’occasion de la construction de la salle Léon Curral qui, depuis,  l’hébergeait dans une partie de ses locaux accueillait à la rentrée 2010, plus de 600 adhérents, enfants et adultes confondus. Elle programmait une saison culturelle et travaillait en partenariat avec  les écoles, collèges et lycées pour offrir aux élèves une culture artistique. Avec  la rénovation programmée de la salle Curral, le FJEP centre culturel disparaît et ses activités hebdomadaires également. En octobre, nous apprenons que les travaux ne commenceront qu’au début de l’année 2012, au mieux. Les arguments avancés s’appuyant uniquement sur ces travaux sont donc fallacieux. Une saison culturelle allégée et le maintien des activités hebdomadaires  étaient tout à fait réalisables.

Il serait vain de revenir sur les raisons de la disparition du FJEP Centre culturel (consulter le blog de Démocratie & Progrès). Mais force est de constater que, depuis dix ans, nous avons perdu des structures associatives et des événements culturels ouverts à tous, grand public et scolaires. Cela coûte-t-il cher ? Non, si au regard de ces sommes, nous relisons la diversité des spectacles proposés, si nous faisons le compte du nombre de spectateurs présents, si nous tenons compte des équipes de bénévoles contribuant à l’organisation… Le FJEP a aussi été le creuset  à la formation à la vie associative pour plusieurs  générations de jeunes.    En abandonnant cette association, les événements qu’elle organisait, son rôle de lien social dans la ville, la municipalité entache fortement la qualité de vie de  sa ville.

Quant aux familles adhérentes du FJEP qui attendaient la rentrée pour s’inscrire aux activités, elles avaient le choix entre s’inscrire soit dans une structure associative d’une commune voisine,  soit dans une structure privée (à un coût évidemment plus élevé), soit ne plus avoir d’activité de loisir culturel ou de détente.

Nous ne pouvons que dénoncer des choix locaux et nationaux qui considèrent la culture (quelle que soit son expression) comme un luxe auquel  seuls les plus riches auraient accès.

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans Culture
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 19:50

(article extrait du n°18 de notre journal "AUTREMENT" )

 

Notre Maire  invoque, trop souvent pour un responsable, son ignorance pour expliquer son inaction.

Illustrations :

1- Hôpital de Sallanches

Départ du service de réanimation: le coup de gueule du Maire!!!! (Messager du 10 nov 2011)

Il ne semble pas au courant du départ de ce service ainsi que celui de la pharmacie hospitalière au super hôpital des Contamines sur Arve.

Il existe pourtant, depuis la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires, un conseil de surveillance qui remplace lancien conseil dadministration de lhôpital qui était présidé par M Morand.  Le Conseil de surveillance « fixe les grandes orientations stratégiques de létablissement et en contrôle lactivité. Y siègent des élus, des représentants des usagers et des personnels de létablissement. Ce conseil de surveillance aura accès à tous les documents concernant la gestion de lhôpital et à toutes les décisions » (cf site du gouvernement)

M Le Maire ou sa première adjointe sont donc forcément au courant.

Quelques jours plus tard revirement sur Radio Mont-Blanc : il se dit rassuré car il restera une réanimation de courte durée.

Il nempêche que le mal est fait : Gouverner, cest prévoir !

 

2- Château de Malsain :

 «  Je suis écœuré …… cest un élément du patrimoine de Sallanches qui a été mis par terre » (cf. DL du 10 septembre 2011) 

Alors pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Pourquoi ne pas avoir classé ce bâtiment ? Peut-on, impuissant, ne constater que les dégâts ?

Ny a-t-il pas une certaine naïveté à déclarer :

«on navait pas pensé quil (le promoteur) abattrait le reste »

 Gouverner, cest prévoir !

 

3- FJEP

On na pas eu limpression non plus dune véritable réflexion dans ce dossier mal ficelé.

 « On nous maintient dans le flou » déclare-t-il au DL le 11 sept 2011 et il a limpression de sêtre « fait avoir » dans cette affaire. Quignorait donc M Morand ?

 Peut-on quand on est Maire dune ville importante comme Sallanches inciter, dans un premier temps, les membres dun collectif à créer une association capable de récupérer des subventions municipales pour ensuite les laisser tomber ?  (cf DL du 11 sept 2011)

Nest ce pas montrer du mépris aux 250 préinscrits que de ne pas répondre aux multiples demandes de RV de cette association qui les représente.

Plus généralement, quelle est la politique de léquipe dirigeante dans cette affaire ? Y a-t-il une vision à long terme On a, quant à nous, davantage limpression dune conduite au jour le jour.

 

Effectivement : Gouverner, cest prévoir !

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct de l'Association
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 19:43

Malgré l’ouverture de la Maison de la Petite Enfance en 2006, les choses ne sont pas simples pour faire garder son enfant de 0 à 3 ans sur Sallanches. Les assistantes maternelles de la crèche familiale, encore 27 en 2006, 13 en 2010, ne sont plus que 9 aujourd’hui, sans que la municipalité ne réagisse. A croire que cela l’arrange ! Le maire nous dit que cette offre de service ne correspond plus aux souhaits des parents qui préfèrent les structures d’accueil collectives. En 2010, il avoue même réfléchir à sa suppression.

Pourtant,  la crèche familiale(1) présente l’avantage d’une structure mixte : elle permet un accueil personnalisé de l’enfant au domicile familial d’une personne reconnue compétente (par l’agrément) et des temps hebdomadaires d’activités collectives à la Maison de la Petite Enfance, encadrées  par un professionnel (éducatrice de jeunes enfants) apportant le soutien technique. De plus, elle offre la sécurité du cadre institutionnel municipal (tarifs selon le revenu des parents, salaires mensualisés des assistantes maternelles,…).

Mais la réforme MORANO de juin 2010(2) favorise l’installation sur tout le territoire de « micro-crèches » (publiques et le plus souvent privées). Il s’agit de petites structures d’accueil  de 10 enfants maximum, encadrés par 3 assistantes maternelles, dans un local adapté.  Plus besoin d’éducatrice de jeunes enfants,  de directrice. Ce mode d’accueil est  vivement critiqué par toutes les associations familiales et les professionnels de la Petite Enfance (3) car il tend à promouvoir une garde d’enfants au rabais, les sociétés employant du personnel non diplômé. En revanche, pour les parents, la facture est souvent  plus lourde.

Même si la majorité municipale s’est positionnée officiellement contre la création d’une micro-crèche privée sur Sallanches (conseil municipal du 12/4/2011), Résistera-t-elle aux encouragements du gouvernement ?

(1) service municipal regroupant des assistantes  maternelles  agréées accueillant les enfants à leur domicile , rémunérée par la commune, au  tarif calculé selon les ressources des parents.

 (2)Décret n° 2010-613 du 7 juin 2010 relatif aux établissements et services d'accueil des enfants de moins de six ans.                                                                                                                                                                                                

 (3) Pour plus d’information, consulter www.pasdebebesalaconsigne.com/

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans Social-Scolaire
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 18:12

 

 

Vous l'attendiez, il est disponible depuis quelques jours dans vos boites à lettres et sur ce blog en cliquant sur l'image ci dessous:

 

                                          

 

 autrement-n-18.jpg

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct de l'Association
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 21:56

Vous trouverez ci-dessous  le message d'alerte rouge (concernant les PM10) envoyé par la préfecture aux maires des communes le 15 nov 2011, confirmant celui du 10 novembre.


On peut constater que la Vallée de l'Arve est actuellement la pire pour les taux en PM 10 de tout Rhône Alpes.
On peut constater aussi que la seule mesure précise appliquée est la réduction de la vitesse de 20 km/h , (et encore cela se fait sur l'autoroute uniquement dans les faits, et la réduction de vitesse n'est pas respectée par tous. ) .

Nous reparlerons de ce sujet, car la situation est plus que préoccupante, et les mesures loin d'être à la hauteur des problèmes sanitaires en jeu .

Nous attendons actuellement la sortie du rapport de synthèse des commissaires enquêteurs sur l'enquête publique concernant le Plan de Protection de l'Atmosphère .
Vous trouverez en pièce jointe la contribution de notre groupe local donné lors de  l'enquête publique du mois d'Octobre.

Nous vous encourageons à rester informés de ce problème, à transmettre l'information, afin que la mobilisation citoyenne puisse un jour faire pression pour que des mesures plus importantes soient mises en place.

Cordialement

Josée Krempp
co secrétaire EELV Faucigny Mont Blanc.

 

 

Alerte pollution et plan de protection de l'atmosphère

 

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans Libre Expression
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 09:26

Extraits du débat en séance du conseil municipal du 29.09.2012 (lire l’intégralité sur ce blog) :

Concernant la création d’une aire de grand passage :

« Monsieur le Maire exprime son exaspération quant aux obligations contenues dans ce schéma départemental, notamment en matière d’aire de grand passage. Il souligne également la nécessité de veiller à ne pas conférer plus de droits que de devoirs à certains individus et insiste sur le comportement inadmissible d’un individu appartenant à la communauté des gens du voyage à la déchetterie de Sallanches. Monsieur le Maire propose de se prononcer défavorablement sur ce projet de schéma départemental.

Madame ASSELINEAU-BORREL est horrifiée du discours tenu ce soir. Elle considère que de tels propos ne sont pas dignes d’un conseil municipal. Qu’il y ait effectivement des personnes, que ce soit des gens du voyage ou d’autres, qui « font n’importe quoi », mais il est honteux de stigmatiser une population. Il faut en tant qu’élus locaux responsables, que l’on ait une réflexion plus éthique ».

 

Concernant l’installation de familles sédentarisées sur des terrains familiaux :

 Les terrains familiaux sont organisés selon certaines règles : une convention d’occupation, un règlement intérieur, un bail et une boîte aux lettres pour chaque famille. L’occupant paie un loyer et ses consommations d’énergie.

MP GOURICHON : « Il y a, en effet, énormément de familles installées sur des terrains familiaux dans le département, sans pour autant poser de problème. L’objectif est d’organiser une vie plus sédentarisée. pour que la génération suivante, et cela est prouvé, ait envie de se stabiliser dans un logement. Mais se sédentariser, se stabiliser dans un logement, ne peut être que très progressif. Elle ajoute que les maintenir hors cadre n’est pas une solution et souligne que cela ne concerne que six familles au Pays du Mont-Blanc, ciblées par le schéma départemental, plus un couple de retraités qui a trouvé une solution. Elle précise, pour argumentaire, que 86 familles ont été installées sur l’agglomération d’Annemasse, 74 familles sur la C2A d’Annecy, 68 familles sur le Symagev de Thonon les Bains. Au Pays du Mont-Blanc, il n’y a que 6 familles à installer. Ne pourrait-on pas y apporter une réponse ? »

 

Alors que nous manquons cruellement de logements aux loyers accessibles au plus grand nombre, pourquoi mettre des obstacles à des familles qui souhaitent vivre à leur manière, dans le respect mutuel ?

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct des élus
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 21:07

Pour consulter le compte rendu in extenso cliquez sur le lien ci dessous:

 

                      Compte-rendu du conseil municipal du 29.09.2011

Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct des élus
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 12:49
Si en France la peine de mort a été abolie depuis 30 ans, ce n'est pas le cas partout ! Il y a beaucoup d'exécutions dans le monde et elles font rarement la une des journaux.
 
Pourtant l'exécution récente de Troy Davis aux USA a été très commentée, peut-être en tant que symbole de ce qui se passe dans certains états américains.  Ce condamné qui a toujours proclamé son innocence et dont la culpabilité n'a jamais été prouvée a prononcé les mots suivants : "
 
"Ce combat pour mettre fin à la peine de mort n'est pas gagné ou perdu à travers moi, il l’est à travers la force qui nous permet d’avancer et de sauver chaque personne innocente emprisonnée partout dans le monde."
 
Rappelons qu'on exécute toujours en Chine, en Arabie Saoudite, en Iran ....
 
Il y a de bonnes  raisons de penser que de plus en plus de pays seront abolitionnistes mais il faut faire pression pour accélerer le mouvement. De très nombreuses associations y travaillent sur le plan international, national et local.
 
Dans le monde entier des villes s'engagent sous la banière "Villes pour la Vie - contre la Peine de Mort", à l'initiative de la Communauté Sant' Edigio qui propose le 30 novembre pour commémorer l'abolition de la peine de mort en Toscane en 1786.
 
En Rhône-Alpes, plusieurs municipalités ont donc accepté de manifester leur adhésion totale à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Amnesty International et L'Action des Chrétiens contre la Torture vous invitent à soutenir tous les abolitionnistes le
 
                                                                           Mercredi 30 Novembre
                                                                           de 18 à 19 heures
                                                                           sous le péristyle de la Mairie de Sallanches                                                           
 
              Programme : Bref aperçu de la situation dans le monde et les actions de l'Acat et d'Amnesty International
                                   Lecture d'un poème et de textes sur le sujet par Les Passeurs de Mots
                                   Minute de silence et éclairage symbolique de la Mairie
                                   Slam par un groupe de jeunes
                                   Pour ceux qui le désirent signature de pétitions.
                 Allez voir aussi la vitrine de la librairie Livre en Tête et la petite exposition à la Bibliothèque de Sallanches.
Repost 0
Published by Démocratie et Progrès Sallanches - dans En direct de l'Association
commenter cet article